Une cité perdue au fond de l’océan. Quelle est son histoire ?

2023-12-30 2023-12-30T18:41:50Z
طقس العرب
طقس العرب
فريق تحرير طقس العرب

Météo en Arabie - Près du sommet d'une montagne sous-marine à l'ouest de la chaîne de montagnes médio-atlantique, un paysage sinueux de tours composé de murs et de colonnes en carbonate lisse apparaît dans une couleur bleu pâle, sous la lumière d'un véhicule télécommandé pour le but de l’exploration.

Ces tours varient en hauteur, allant de petits monticules de la taille d'un champignon à de grands monolithes de 60 mètres de haut, formant cette cité perdue.

En 2000, des scientifiques ont découvert le champ hydrothermal de la Cité perdue à une profondeur de plus de 700 mètres (2 300 pieds), le plus long environnement de cheminée océanique connu, dont on n'a jamais découvert un tel environnement à aucun autre moment.

Depuis au moins 120 000 ans, cette cité perdue a bénéficié de l’interaction du manteau d’upwelling de cette partie du monde avec l’eau de mer pour libérer de l’hydrogène, du méthane et d’autres gaz dans l’océan. Dans les fissures et fissures du terrain, les hydrocarbures entourent les communautés microbiennes même sans présence d’oxygène.

Les cheminées, qui libèrent des gaz à des températures allant jusqu'à 40°C (104°F), abritent une riche diversité d'escargots et de crustacés. Bien que les plus gros animaux comme les crabes, les crevettes, les oursins et les anguilles soient rares, on les trouve toujours dans cet environnement unique.

Malgré la nature hostile de l’environnement, il semble plein de vie et les chercheurs estiment qu’il mérite notre attention et notre protection.

Bien qu'il existe d'autres champs hydrothermaux potentiellement similaires dans les océans du monde, celui-ci est le seul découvert jusqu'à présent par des véhicules télécommandés.

Les hydrocarbures produits par les évents de la Cité perdue ne sont pas formés à partir du dioxyde de carbone atmosphérique ou de la lumière du soleil, mais sont produits à la suite de réactions chimiques sur les fonds marins profonds.

Puisque les hydrocarbures sont les éléments constitutifs de la vie, les scientifiques se demandent si la vie aurait pu naître dans un endroit comme celui-ci et pas seulement sur notre planète. "C'est un exemple d'une sorte d'écosystème qui pourrait être actif sur Encelade ou Europe en ce moment", a déclaré le microbiologiste William Brazelton au Smithsonian en 2018, faisant référence aux lunes de Saturne et de Jupiter.

Contrairement aux cheminées noires sous-marines, appelées cheminées chaudes, considérées comme un possible habitat initial pour la vie, l'écosystème de la Cité perdue ne dépend pas de la chaleur du magma.

Les cheminées chaudes produisent principalement des minéraux riches en fer et en soufre, tandis que les cheminées de la Cité perdue produisent des niveaux beaucoup plus élevés d'hydrogène et de méthane.

Les évents de calcite de la Cité perdue semblent beaucoup plus grands que les cheminées noires, ce qui indique qu'ils ont été actifs pendant une période plus longue. Le plus haut de ces rochers, appelé Poséidon, s'étend sur plus de 60 mètres.

Pendant ce temps, au nord-est de la tour se trouve une pente rocheuse avec de courtes périodes d'activité. Des chercheurs de l’Université de Washington ont décrit ces évents comme un fluide « d’ensemencement » pour produire « des grappes de minuscules appendices carbonatés à plusieurs branches qui s’étendent vers l’extérieur comme les doigts d’une main tournée vers le haut ».

Malheureusement pour les scientifiques, ils ne sont pas les seuls à s’intéresser à ce terrain insolite.

En 2018, il a été annoncé que la Pologne avait obtenu les droits d’exploration des fonds marins autour de la cité perdue. Bien qu’il n’existe aucune ressource précieuse à extraire dans le domaine thermique lui-même, les avertissements scientifiques indiquent que la destruction des zones entourant la ville pourrait avoir des conséquences inattendues.

Les scientifiques préviennent que tout panache ou drainage résultant des fouilles pourrait facilement submerger ce magnifique habitat naturel. C'est pourquoi certains experts demandent que la Cité perdue soit inscrite au patrimoine mondial, dans le but de protéger ces merveilles naturelles avant qu'il ne soit trop tard.

Depuis de nombreuses décennies, la Cité Perdue témoigne du pouvoir d’un mode de vie durable. Ces avertissements scientifiques soulignent l'importance de préserver des sites environnementaux uniques et de rejeter toute destruction qui pourrait entraîner la perte de cette richesse environnementale unique et historique qui s'étend sur plusieurs milliers d'années.

Le sort de la Cité perdue serait similaire à celui de nombreuses zones si elle était détruite, car cela pourrait entraîner une perte de durabilité de la vie dans cette zone.


Source : mscience

Cet article est rédigé à l'origine en arabe et a été traduit à l'aide d'un service automatisé tiers. ArabiaWeather n'est pas responsable des éventuelles erreurs grammaticales.
شاهد أيضاً
Les nouvelles connexes
Arabie Saoudite | 3 inventions de la Saudi Electronic University à la Foire internationale de Genève

Arabie Saoudite | 3 inventions de la Saudi Electronic University à la Foire internationale de Genève

Quand commence la nouvelle année hégirienne 1446 ?

Quand commence la nouvelle année hégirienne 1446 ?

Google célèbre le Jour de la Terre… Voici 3 informations importantes à ce sujet

Google célèbre le Jour de la Terre… Voici 3 informations importantes à ce sujet

Émirats | Etude de l'état des infrastructures après la pluie

Émirats | Etude de l'état des infrastructures après la pluie